Zoom sur... la Lexifiche en droit de la construction


Juliette Mel, l'auteure de la Lexifiche en droit de la construction, évoque avec nous son parcours et vous donne quelques astuces pour utiliser au mieux la Lexifiche au cours du semestre et lors des révisions.


Quelles sont les raisons qui vous ont incitée à faire du droit ?


Mes parents ! Plus sérieusement, l’envie de comprendre le système et d’avoir les cartes pour pouvoir le changer.


À partir de quand vous êtes-vous projetée dans votre profession actuelle ? Pourquoi avez-vous choisi cette orientation ?


Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours défendu et je suis, d’ailleurs, très attachée aux droits de la défense. Mon 1er stage dans un cabinet d’avocats, en 4ème année de droit, m’a définitivement convaincue sur ma vocation. Parallèlement, je n’ai jamais cessé d’enseigner. Au lycée, je faisais déjà du soutien scolaire. Aujourd’hui, je donne des cours de droit mais l’élément moteur reste le même. Transmettre pour mieux se défendre, nous y revenons.


Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots, vos domaines de prédilection ?


Après un bac ES, j’ai fait un double-cursus de droit et de droit européen puis un master et une thèse de doctorat. J’ai pu, à la suite, exercer en tant qu’avocat et enseigner à l’université dans mes domaines de spécialités. Ces domaines sont le droit de la construction, l’assurance construction et le risque industriel.


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils réussissent leur cursus ?


La faculté de droit est l’une des rares filières méritocratiques. Aussi, plus on travaille, plus on réussit. Il n’y a pas de limite à part celles que l’on s’impose. Je leur conseillerais aussi d’oser.


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils trouvent leur orientation professionnelle ?


Le stage me paraît être une bonne façon de vérifier son appétence pour l’orientation professionnelle pressentie.


Comment avez-vous élaboré la Lexifiche en droit de la construction ?


J’ai élaboré la Lexifiche en prenant du plaisir, comme dans tout ce que j’entreprends. J’espère que les lecteurs le ressentiront. J’ai d’abord bâti le plan puis j’ai rédigé avant de nourrir mes propos par des articles et des jurisprudences.


Quels conseils pouvez-vous donner aux lecteurs pour qu'ils se l’approprient, qu'ils l’utilisent efficacement au cours de leur cursus et lors de leurs révisions ?


Le lire comme on lit un livre une 1ère fois puis y revenir, au fil des besoins, en fonction des points concernés.


Quel(s) intérêt(s) cette Lexifiche présente-t-elle selon vous par rapport aux autres supports existants (manuels, supports de cours, etc.) ?


La Lexifiche offre un point global de l’ensemble de la matière en un temps record ! Visuellement, je la trouve assez attirante. Le format est, également, facile de lecture. Le prix défie toute concurrence. Le cocktail me paraît ainsi détonnant.


Quels sont les principaux conseils et points de vigilance que vous donneriez à un étudiant qui utilise la Lexifiche en droit de la construction ?


Cette question est le pendant de la question précédente. La Lexifiche n’est pas un manuel ni un support de cours. Elle n’a donc pas vocation à le remplacer ou s’y substituer. Elle vient en complément.



Featured Posts