Zoom sur... le droit pénal des affaires


Victoria Ligny, l'auteure de la Lexifiche en droit pénal des affaires, nous en dit plus sur son parcours et la conception de la Lexifiche.


1) Quelles sont les raisons qui vous ont incitée à faire du droit ?


Je voulais être avocate en droit pénal.


2) À partir de quand vous êtes-vous projetée dans votre profession actuelle ?


Dès mon premier stage de 3ème en cabinet d’avocat pénaliste, à mes 14 ans. J’ai ressenti une envie de défendre, de comprendre.



3) Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots, vos domaines de prédilection ?


J’ai obtenu deux master 2, l’un en commerce-distribution et l’autre en droit pénal. Ensuite, je me suis dirigée vers un doctorat en droit privé et sciences criminelles.


4) Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils réussissent leur cursus ?


Avoir l’envie, la détermination et se dire que rien n’est impossible.

Il faut travailler dur et ne jamais baisser les bras.

Prendre le temps de comprendre le plan de cours et de faire ses TD.


5) Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils trouvent leur orientation professionnelle ?


Faire des stages, aller à la rencontre de professionnels et poser toutes les questions nécessaires. Il est impératif de s’écouter et comprendre ce qui nous correspond.


6) Comment avez-vous élaboré la Lexifiche en droit pénal des affaires ?


J’ai dressé un plan puis j’ai inséré les éléments pertinents. J’ai travaillé avec des codes, des manuels et ma thèse.


7) Quels conseils pouvez-vous donner aux lecteurs pour qu'ils se l’approprient, qu'ils l’utilisent efficacement au cours de leur cursus et lors de leurs révisions ?


La Lexifiche doit être à portée de mains tout au long du semestre. C’est un outil qui permet de résumer un cours. L’apprentissage du cours et du plan est indéniable. La Lexifiche intervient en support et représente un bon moyen mnémotechnique.


8) Quel(s) intérêt(s) cette Lexifiche présente-t-elle selon vous par rapport aux autres supports existants (manuels, supports de cours, etc.) ?


Il permet d’avoir une vision globale « raccourcie » et de cerner les notions importantes. C’est un guide-secours que l’on peut sortir n’importe où et à n’importe quel moment. Il rassure l’étudiant en quelque sorte.


9) Quels sont les principaux conseils et points de vigilance que vous donneriez à un étudiant qui utilise la Lexifiche en droit pénal des affaires ?


Il faut avant tout maitriser le cours ! La lexifiche est un accessoire qui suit le principal.

Featured Posts
Recent Posts