Zoom sur... la Lexifiche en droit de l'espace


Aujourd'hui, c'est au tour de Raphaël Costa, auteur de la Lexifiche Droit de l'espace, de nous livrer ses conseils et astuces pour bien utiliser la Lexifiche et pour réussir au mieux votre cursus. Il nous en dit plus aussi sur son parcours.


Quelles sont les raisons qui vous ont incité à faire du droit ?


Ma mère.


À partir de quand vous êtes-vous projeté dans votre profession actuelle ? Pourquoi avez-vous choisi cette orientation ?


Dès la L1, j’ai été fasciné et admiratif des enseignants qui nous donnaient cours en amphithéâtre. J’étais arrivé à la fac de droit en voulant être avocat et dès le premier cours j’ai compris que je voulais être de l’autre côté de la chaire.


Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots, vos domaines de prédilection ?


Après une licence de droit classique, un master 2 de droit de l’espace, je suis maintenant en 5ème année de doctorat de droit international public et chargé d’enseignement. Mes domaines sont le droit dans ses aspects insolites mais plus classiquement les droits constitutionnel, administratif et international.


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils réussissent leur cursus ?


Ne pas étudier que le droit. Diversifier ses activités et ses centres d’intérêt. Se forger une vraie culture sur tous les aspects qui entourent les matières. Et surtout s’intéresser au mode de pensée juridique par des lectures de droit plus décalées mais sérieuses afin d’accrocher, par exemple Le droit dans la saga Harry Potter ou Le droit selon Star Trek !


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils trouvent leur orientation professionnelle ?


La rumeur « le droit mène à tout » est vraie. Alors choisir un domaine qui nous plait. Par exemple pour les passionnés d’astronomie, aller en droit de l’espace. Pour les passionnés de sport, tenter le droit du sport, etc. Le droit mène vraiment à tout.


Comment avez-vous élaboré la Lexifiche Droit de l’espace ?


Avec mon ordinateur, mais je ne suis pas sûr que cela soit très intéressant… Sinon j’ai tenté d’abord d’expliquer les bases de la matière puis les enjeux actuels car même si la discipline est méconnue, l’activité des juristes spatiaux est très riche. Et j’ai essayé de saupoudrer le tout en citant des choses inhabituelles dans des livres de droit comme une référence à la série Rick & Morty.


Quels conseils pouvez-vous donner aux lecteurs pour qu'ils se l’approprient, qu'ils l’utilisent efficacement au cours de leur cursus et lors de leurs révisions ?


D’abord l’utiliser en support d’un cours de droit spatial, de droit des espace internationaux, ou encore de droit international public afin de découvrir une matière méconnue mais représentative de beaucoup d’aspects du droit international : processus de rédaction conventionnelle, enjeux d’interprétation des traités, etc. Puis essayer de trouver des références en bibliographie qui leur plaisent et leur permettent de voir la matière à travers des thèmes amusants comme le droit applicable en cas de contamination extraterrestre qui en fait développe les principes de protection de l’environnement spatial.


Quel(s) intérêt(s) cette Lexifiche présente-t-elle selon vous par rapport aux autres supports existants (manuels, supports de cours, etc.) ?


Le premier intérêt peut se résumer en une maxime que je déteste car elle peut tout justifier : elle a d’abord le mérite d’exister. En France, c’est l’un des uniques supports ces dernières années qui expose la discipline aux étudiants ou à ceux qui souhaiteraient la découvrir. Des livres existent mais ils sont souvent consacrés à des points très spécifiques et donc destinés à des professionnels ou des techniciens de la matière.

Enfin, un argument de taille est son prix dérisoire.


Quels sont les principaux conseils et points de vigilance que vous donneriez à un étudiant qui utilise cette Lexifiche ?


Le principal conseil est de bien garder en tête qu’il s’agit d’une fiche qui présente la matière mais qu’elle est bien plus riche et ne se limite pas aux points exposés qui, s’ils sont essentiels, ne sont en fait que la partie émergée de l’astéroïde. Une foule de livres, surtout de langue anglaise, peuvent être passionnants.


Enrick B. Editions 2021, Collection Lexifiche

Featured Posts