Zoom sur... la Lexifiche Contentieux constitutionnel


Frédéric Ponsot, l'auteur de la Lexifiche Contentieux constitutionnel, à paraître le 14 septembre prochain, nous en dit plus sur les coulisses de création de la fiche et sur son parcours.


Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots, vos domaines de prédilection ?


Mon parcours est linéaire. J’ai réalisé ma licence et mon Master 1 « Droit public » à l’Université AMU, une très bonne faculté qui compte notamment le GERJC. Par la suite, j’ai souhaité sortir de ma zone de confort en suivant mon Master 2 « Droit public approfondi » à Paris-2 Assas puis en réalisant ma thèse à l’Université Paris 1-Sorbonne. Une fois ma thèse en poche, je me suis inscrit à l’École des avocats du Sud-Est (EDASE). Mes domaines de prédilection sont les matières du droit public, plus spécifiquement le droit constitutionnel, le droit administratif ou encore le contentieux administratif.


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils réussissent leur cursus ?


Grâce à l’expérience que j’ai pu acquérir lors de mes années d’enseignement à la fac, plusieurs astuces peuvent fonctionner : par exemple, relire chaque jour son cours de la veille un quart d’heure, abandonner les fiches si l’étudiant perd trop de temps en les confectionnant, s’entraîner à des exercices pratiques en plus du TD grâce à des manuels proposant une multitude de sujets ou encore travailler sous forme de schéma.


Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants en droit pour qu'ils trouvent leur orientation professionnelle ?


Pour trouver son orientation professionnelle, la meilleure solution est, à mes yeux, la réalisation de stage(s). J’ai, par exemple, réalisé en L1 un stage dans une étude notariale et j’ai su tout de suite que ce métier ne me correspondait pas. Mais il est difficile pour un étudiant de trouver un stage en l’absence d’expérience. Pour moi, le culot a fonctionné. J’avais envoyé, par exemple, une lettre à une cinquantaine d’études en me déplaçant des fois sur les lieux.


Quels conseils pouvez-vous donner aux lecteurs de cette Lexifiche pour qu'ils se l’approprie, qu'ils l’utilisent efficacement au cours de leur cursus et lors de leurs révisions ?


La Lexifiche Contentieux constitutionnel est un complément idéal du cours d’amphithéâtre. C’est en quelque sorte son condensé. Le gain de temps est énorme à la fois pour apprendre et pour éviter de ficher. Je conseille d’ailleurs aux lecteurs de cette Lexifiche, afin d’avoir une vision plus pratique de la matière, de consulter régulièrement le site Internet du Conseil constitutionnel ou encore de visionner les audiences QPC qui sont filmées et dont le contenu est accessible sur Dailymotion.


Quel(s) intérêt(s) cette Lexifiche présente-t-elle selon vous par rapport aux autres supports existants (manuels, supports de cours, etc.) ?


Les intérêts de cette Lexifiche sont nombreux. D’une part, elle présente le mérite d’être très pédagogique dans la mesure où le contentieux constitutionnel n’est pas une matière facilement compréhensible. Elle aborde tous les points essentiels en essayant de rendre accessibles des concepts propres à cette discipline. D’autre part, elle possède la vertu d’organiser cette matière sous forme de schémas et donc de rendre la compréhension et la mémorisation plus aisée par rapport à d’autres manuels qui peuvent être des pavés.


@EnrickB.Editions 2021/Collection Lexifiche

Featured Posts