top of page

Un référendum, kezako ?


Le référendum : pourquoi ?


- Pour réviser la Constitution :

23 révisions constitutionnelles ont emprunté la voie de l’article 89 de la Constitution. Parmi elles, 22 ont été effectuées par la voie du Congrès, une par celle du référendum.

La révision de la Constitution peut également emprunter la voie de l’article 11 de la Constitution (recours direct au peuple au moyen du référendum). Ex. : en 1962 (élection du président de la République au suffrage universel direct) et en 1969 (réforme de l’organisation régionale et modification du statut du Sénat)


- Pour adopter une loi :

Loi référendaire : loi soumise au peuple par référendum et promulguée par le président de la République et le Premier ministre.


- Pour soumettre un projet local aux citoyens :

Le référendum décisionnel (art. 72-1 de la Constitution) donnant la possibilité aux collectivités de soumettre un projet ou une décision relevant de leur compétence à un référendum local (articles LO1112-1 et suivants du code général des collectivités territoriales). Les électeurs, sous certaines conditions, sont ainsi appelés à décider par leur vote de la mise en œuvre ou non d’un projet qui relève de la compétence d’une collectivité.

Ex. : référendum local sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes du 26 juin 2016