Quel étudiant était... Jean-Philippe Orlandini


Quel étudiant était Jean-Philippe Orlandini, l'auteur de la Lexifiche Droit administratif des biens ?

Quel est votre pire/meilleur souvenir d’amphi, d’examen, de partiel ?


L’un de mes meilleurs souvenirs est celui de la dernière séance de travaux dirigés de droit civil de première année. La séance s’est transformée en goûter/apéro géant et s’est terminée le soir même autour d’un barbecue avec notre enseignante.


L’un de mes pires souvenirs d’examen était celui d’un oral en histoire du droit. Nous nous étions partagés le fichage des cours à une dizaine de personnes. L’un de mes amis avait ensuite résumé l’ensemble des fiches, à tel point qu’il ne restait finalement plus grand-chose… A mon grand désespoir, j’ai tiré un sujet sur lequel je n’avais aucune connaissance (ou presque). J’ai quand même eu la chance de pouvoir choisir un autre sujet qui m’a finalement permis d’avoir 15/20.


Quelle était votre matière favorite ? Et aujourd’hui avec le recul et la pratique est-ce toujours la même ?


Sans réelle surprise au regard du contenu de cette fiche, ma matière favorite est le droit administratif des biens (même si le droit des services publics n’est pas très loin).

La réalisation d’une thèse dans la matière et la pratique de ce droit ne seront pas venus à bout de son attrait !

Etiez-vous un fan des fiches ?

Clairement oui ! Je fais partie des étudiants qui ne prenaient pas les cours à l’ordinateur. Les cours magistraux étaient donc une première occasion de ficher les cours à travers la prise de notes. Un second fichage, à tête reposée et avec du recul, permettait ensuite de conserver et d’organiser les éléments les plus essentiels.

Comment révisiez-vous ? Plutôt BU, seul ou en groupe ?

J’ai expérimenté la BU à compter de mon Master 2 pour la réalisation de mon mémoire de recherche et j’y ai ensuite travaillé pendant toute ma thèse.

Mes révisions s’organisaient en deux phases. Tout d’abord, l’apprentissage de la matière (et des fiches) que je faisais seul, chez moi. Ensuite on se retrouvait avec deux/trois amis (ils se reconnaitront) pour une discussion sur le cours. Sur la base du plan, chacun prenait tour à tour une partie du cours qu’il devait expliquer aux autres. De cette manière, on voit très vite si l’on est prêt ou pas et surtout cela permet de rectifier en direct les erreurs de compréhension.

Le droit pour vous qu’est-ce que c’est, en quelques mots ?

Le droit n’est qu’un outil. Il n’est absolument pas une fin en soi. Il permet d’atteindre des objectifs et surtout il doit permettre la réalisation et la concrétisation de projets.


Enrick B. Editions 2020, Collection Lexifiche


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

 

© Lexifiche, édité par Enrick B. Editions