top of page

Le CRFPA est mort, vive le CRFPA !


Wissam Mghazli, avocat, auteur du livre Chronique d'un élève avocat - Comment j'ai réussi l'examen du CRFPA, directeur de la collection "Chroniques Juridiques" aux éditions Enrick B. et coauteur de la Lexifiche en droit des contrats, nous propose aujourd'hui un article sur la réforme du CRFPA, un examen bien connu des étudiants en droit !








Voilà, c’est fait. Après des années de discussions et débats, de publications de rapports et autres propositions, l’arrêté du 17 octobre 2016 (arrêté fixant le programme et les modalités de l'examen d'accès au centre régional de formation professionnelle d'avocats) a réformé l’examen du CRFPA.


La principale nouveauté — sans pour autant être une grande surprise — est la nationalisation du CRFPA : un seul et unique examen pour toute la France, le même jour avec les mêmes épreuves.

Fini le temps où l’on pouvait se réjouir d’avoir achevé la fameuse semaine d’épreuves écrites alors que nos camarades lillois ou niçois n’avaient pas encore commencé à bûcher… Aujourd’hui : même motif, même punition, que l’on vienne de Toulouse ou Strasbourg.


Hormis cette nationalisation, rien de bien nouveau sous le soleil : la sempiternelle note de synthèse est toujours au programme (le coefficient est toutefois passé de 2 à 3) et vous n’échapperez pas à l'incontournable épreuve de droit des obligations — ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour les avo